Conclusions

Ce qu’il faut retenir principalement des résultats finaux analysés sur le dernier tableau c’est le peu d’énergie VITALE des habitations, à peine 22% par rapport à la moyenne des énergies de la TERRE.. Ce taux vibratoire anormalement bas est un très grand handicap pour les personnes concernées, car il affaiblit considérablement les défenses immunitaires, anti corps, etc… indispensables au malade pour lutter contre sa maladie…

Cette   situation   n’est   pas   irrémédiablement   figée,

puisque   le   GEOBIOLOGUE   est   en   mesure,

après   étude,

de   rétablir   les   énergies   de   l’habitation…

Mentions légales